polar

Les prédateurs font toujours face au courant, offre de lancement !

Les éditions Muse, en Allemagne ont décidé de rééditer ce livre, "épuisé" depuis 2009. Les prédateurs font toujours face au courant est le troisième volet des enquêtes du capitaine Séverine, située entre Toulouse, Landes et Pyrénées, sur fond de délinquance en col blanc, vengeance personnelle et problématique Basque...

Le livre est disponible sur le site de l'éditeur, ici, et dans les bonnes librairies, au prix de 17, 80 euros.

Mais en attendant sa sortie officielle, aux alentours du 20 mars, il est possible de bénéficier d'une remise en passant par là...

Alors, à très bientôt peut-être, au travers de ces pages...

4eme de couv museCouv predateur muse

Réédition des Prédateurs font toujours face au courant !

Après une première éditions aux Editions Pietra Liuzzo en 2008, Les prédateurs font toujours face au courant ressortent en mars 2015, aux Editions Muse ! Je devrais pouvoir les présenter le 29 mars, aux Quais du polar, à Lyon...

Couv predateur muse

2014, un jour, une chronique (4)

Aujourd'hui, retour sur une émission de radio consacrée au polar... et il était, entre autres, question de Niglo...

En écoute ici.

Radio zinzine

Et si c'est l'occasion d'entendre parler de polar, c'est également le moment de vous parler de cette radio qui mérite le détour : " Radio Zinzine est une radio autogérée, libre, créée en 1981. Elle est animée par des dizaines de bénévoles et couvre plusieurs départements (04, 05, 13, 84). Elle fonctionne sans aucune publicité, 24h/24 et 365 jours par an. [...}

Elle repose essentiellement sur la volonté associative d’un grand nombre de bénévoles de la coopérative « Longo maï », de la région provençale et d’une poignée de salariés (sur Aix) d’où émane une tonalité que l’on peut qualifier de libertaire et bucolique."
Source, le site de la radio.

2014, un jour, une chronique (3)

Un article de Claude Le Nocher sur "ABC" polar, au sujet de Niglo...

[...]"L'intrigue s'inscrit dans la bonne tradition du roman d'enquête, avec sa panoplie de pistes incertaines, de suspects aux alibis douteux, de témoins plus ou moins utiles. Ce qui entraîne les lecteurs au gré de péripéties mouvementées à souhaits. Dans le polar, la forme classique est toujours une valeur sûre : le récit étant d'une très belle fluidité, on suit avec un vrai plaisir les investigations de ces journalistes campagnards."

La totalité de l'article ici.

06 niglo

2014, un jour, une chronique (2)

La guerre a son parfum en juillet 2014 sur le blog "Au pouvoir des mots"

"[...] Ce polar ne tient pas de place avec ses 70 pages. Il est donc facile de le caser dans une salle d’attente ou sur un quai de gare. En une heure de temps, j’ai plongé dans l’enfer nazi et les horreurs de cette sale guerre, et ai terminé mon apnée sur le dicton « tout se paye un jour ».
De la diversité aux Editions du Caïman. Merci."

Pour lire l'article complet, c'est ici !

04 guerre a son parfum